mercredi 29 octobre 2014

La réalisation d'une chambre pour bébé (Partie 1)

Aujourd'hui le blog se met en chantier, avec une première un article maison-Bricolage!!!


J'espère ne pas perdre la moitié de mes lecteurs avec ce billet, donc je vous explique:

Comme vous avez peut être deviné au fil de mes billets nous nous apprêtons à devenir parents, heureuse nouvelle qui nous fait découvrir tout un nouveau monde que nous ne connaissions pas jusque là (rdv médicaux, achats en tout genre, mais aussi échanges et découverte avec un nouveau petit être).

Vous avez aussi peut être remarqué au fil de mes billets, 2 points importants:
  • Nous avons très souvent un budget serré (comme beaucoup d'entre vous je pense d'ailleurs).
  • J'ai une sérieuse tendance à avoir tout un tas de passions diverses et variées.

Tout ces éléments ont fait que nous nous sommes lancés dans la rénovation d'une chambre pour notre futur bébé (jusque là tout va bien), mais que nous nous lançons dans ce projet seuls comme des grands!

Au début, l'idée de faire une grande partie des travaux nous-même est venue, il faut bien le dire par nécessité économique (est-ce qu'en étant millionnaire on se lance aussi dans ce genre de projet, j'en suis moins sure?) mais très vite je nous nous sommes pris au jeu et nous nous sommes rendus compte que faire soi-même comporte aussi pleins d'avantages hors financiers:

  • Tout d'abord ce plaisir de réaliser les choses soi-même (combien de blogeurs nous parlent de leur passion pour le do-it-yourself )
  • Comme nous faisons tout ça à deux, c'est aussi l'occasion de partager tout ça en couple et d'avoir une activité commune (chose finalement pas si évidente si comme nous, vous passez votre semaine à courir entre diverses obligations) 
  • Et mine de rien en faisant soi-même on se documente, on cherche, bref on apprend pleins de choses (et qui sait ces petits points peuvent toujours vous resservir un jour à l'extérieur).

Donc voilà, le but des billets sur ce thème sera de vous montrer nos avancées petit à petit, en vous parlant des points positifs mais aussi des galères (qui existent, il ne faut pas se leurrer) que nous rencontrerons en chemin. Surtout, c'est aussi l'occasion de vous montrer que même en étant novices on peut faire des choses, peut être pas aussi belles qu'un pro (enfin surtout pas aussi rapidement) mais tout à fait acceptables.
Enfin, en passant de longues heures à chercher sur le net, si nous pouvons apporter notre petite pierre à l'édifice et à notre tour aider d'autres personnes qui souhaitent se lancer, et bien la boucle sera ainsi bouclée.

Passons maintenant aux choses sérieuses comment allons nous procéder.

Le projet

L'objectif je vous rappelle est de créer une chambre de bébé.
Pour ça nous partons d'un bureau de 9m2 déjà papiété.


Au début très simplement nous pensions juste décoller le papier existant, repeindre et monter les nouveaux meubles, sachant que la chambre que nous avons acheté est la chambre Nolan de Bébé 9.


Au niveau de la couleur des murs nous souhaitons juste faire des rappels de la couleur des meubles, avec 3 murs dans les tons blancs et un mur rappelant le marron.
Ça c'était le projet rapide de base. En fait nous avons rajouté certaines étapes.

Tout d'abord il faut savoir que nous habitons une maison mitoyenne des années 60. Maison très intéressante en terme de surface (de nos 40 m2 nous sommes passés à plus de 80 sans le sous-sol autant dire pour nous un confort énorme). En revanche le gros point négatif de ce type de maison c'est..... l'isolation (bravo à ceux qui avaient trouvé la réponse dès le début de ce paragraphe)!!! Aussi bien au niveau phonique que thermique c'est une cata. Bref je ne vais pas m'étendre davantage sur ce point.

Concrètement en décollant le papier, nous nous sommes rendus compte:
  • Que les tout premiers propriétaires aimaient dessiner sur les murs

Si l'auteur de ces œuvres d'arts tombe sur ce blog, ...

  • Mais surtout que les 2 murs donnant sur l'extérieur avaient eu une tentative d'isolation avec du polystyrène collé. Concrètement après 2 hivers passé ici, pour ce type de maison ce type d'isolation à une efficacité quasi nulle, les murs sont froids et pas d'impact visible sur la facture de chauffage.

Donc nous avons décidé d'enlever ce polystyrène et d'isoler de manière plus forte et plus classique avec le bon vieux système laine de roche + placo.
Dans l'idéal il faudrait isoler les 2 murs extérieurs, le plafond et refaire la cloison intérieure entre les chambres. Mais en terme de budget vu notre projet futur cela impliquerait de refaire l'étage complet et pour l'instant ça n'est pas possible. Nous sommes donc arrivés à un compromis pour être prêts à temps, à savoir:
  • Dépapiéter et ôter le polystyrène
  • Isoler thermiquement et phoniquement les 2 murs donnant sur l’extérieur
  • Repeindre les murs
  • Repeindre le plafond
  • Faire les finitions (pose de plinthes, repeindre portes et radiateurs)
  • Monter les meubles
  • Apporter quelques touches décos pour égayer le tout.

Le tout pour permettre à un bébé de vivre au quotidien dans cet espace.


Pour finir ce billet (décidément interminable), je vais parler des 2 premiers points (ôter le papier peint + début de l'isolation).
Pour la première partie, ôter du papier + enlever le polystyrène je vous en ai déjà parlé plus haut donc je ne vais pas revenir dessus très longuement. En résumé cette partie était vraiment facile.

Nous n'avions pas acheté de décolleuse à papier, donc pour nous ce fut juste un peu plus long à décoller avec comme matos uniquement un humidificateur pour mouiller le papier et faciliter le décollage, une racleuse et surtout de l’huile de coude et un peu de force pour décoller le polystyrène.

La deuxième partie concerne l'isolation, nous (enfin dans les faits chéri et moi grossesse oblige j'ai plus servi de chef de chantier assistante) avons procédé par étapes:

  • Tout d'abord enlever les lattes de parquet pour poser les rails .
Pour cette partie chéri a fait très attention, car nous allons reposer les lattes par la suite. Idem dans l'idéal nous aurions changé le sol mais pour l'instant nous restons avec le sol existant donc il va falloir réutiliser tout ça. Dans l'ensemble pour l'instant pas de souci à déclarer à ce sujet, une fois la première latte défaite la suite s'enlève bien.

  • Puis nous avons posé les rails métalliques au sol et au plafond, suivi des montants tous les 60 centimètres qui vont nous permettre de remplir le tout de laine de roche.

Étant déjà habitués à cet exercice (nous avions commencé en parallèle le salon il y a quelques mois), ça ne nous a pas posé problème. En plus ce mur étant droit, sans portes ni fenêtre, il n'y avait pas besoin de découpes particulières, hormis ne pas se tromper dans les mesures.

  • Enfin dernière étape de la journée, la découpe et pose de la laine de roche. A chaque fois j'adore cette étape car concrètement j'ai vraiment l'impression de protéger ma maison du froid et du bruit extérieur quand nous montons les pans (oui un truc de nana je pense).
Nous avions beaucoup hésité entre laine de roche/laine de verre. Après moult recherches sur le net nous avons finalement opté pour la laine de roche, plus cher à l'achat mais apparemment meilleure en terme d'isolation thermique et phonique. A vérifier concrètement au cours des prochains mois, si nous observons une différence.
Voici donc où nous en sommes après 2 après-midi de travail.

Concrètement grâce aux vidéos + conseils trouvés ça et là sur le net, si on reste méthodique et surtout que l'on prend 2 minutes pour réfléchir avant d'agir (oui pour ce genre de travaux il vaut mieux penser avant aux conséquences éventuelles) c'est assez simple à réaliser, en tout cas pour l'instant nous sommes plus dans le plaisir que dans la corvée.
Le seul point négatif pour le moment concerne le temps de préparation en amont. Pour des novices comme nous, trouver toutes les informations pour bien commencer et chercher ça et là tout le matériel nécessaire prend vraiment beaucoup de temps (qui a dit qu'il était facile de trouver ce qu'on cherche dans un magasin de bricolage).

Pour mes prochains billets sur  ce thème je vous montrerai la suite des étapes et je terminerai sur le cout total en terme de temps et d'argent.

Et vous vous êtes vous déjà lancé seuls dans des travaux de rénovation, ou de décoration?

jeudi 23 octobre 2014

Recette Muffins jambon-fromage

Aujourd'hui nous allons parler un peu de gourmandise!

Je vais vous parler d'une recette toute simple, mais qui fait ses preuves lors de chaque apéritif:
 les muffins jambons-fromage.



Nous organisons assez régulièrement avec des proches, voir même juste pour nous des petits apéros-TV le weekend.
L'idée étant que l'on souhaite grignoter (se poser comme des grosses larves) dans le salon tout simplement, après des semaines souvent bien remplies.
Chéri aime beaucoup cuisiner mais il est plus "plat". Très souvent nous nous sommes donc retrouvés devant la TV avec les bons vieux paquets de gâteau apéros, très bons mais très gras et pas forcément l'idéal pour la ligne (enfin, surtout si comme nous vous avez tendance à répéter cette manœuvre tous les weekends).
Assez vite donc nous avons souhaité trouver une alternative, mais avec plusieurs critères:
  • Quelque chose de plus sain que les gâteaux apéros classiques (en gros avec une composition peut être plus naturelle et si possible moins grasse).
  • Qui ne nécessite pas 1 heure de préparation en cuisine.
  • Si possible (surtout pour les saisons hivernales) qui soit chaud.
  • Avec du fromage car nous sommes de grands amateurs (au désespoir certaines fois de nos proches d'ailleurs, mais pour nous deux c'est un point commun sympa :-)

Et là en tapotant tout ça sur notre ami Google, nous sommes tombés sur une multitude de résultats (à donner le tournis).
Comme je ne suis pas une grande cuisinière, pour débuter nous sommes partis sur quelque chose de simple qui remplissait tous nos critères: les muffins jambons-fromage.
J'ai l'habitude de manger des muffins pour le dessert (et d'adorer ça bien sur) donc c'est certainement ce qui m'a attiré pour la version salée.
Résultat, aussitôt acheté un moule à muffins nous nous sommes lancés (oui car j'ai oublié de préciser comme toute cuisinière-novice qui se respecte, je n'ai pratiquement aucun matos à disposition, il nous faut petit à petit tout acheter).
En terme de préparation, vous allez voir c'est un jeu d'enfant, voici les ingrédients:
  • 100 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 œufs
  • 1 yaourt nature
  • 3 cuillères à soupe d'huile
  • 100 g d'allumette de lardons
  • 75 g de fromage rapé


Et la recette:

1. Préchauffer votre four thermostat 6 (180°C)

2. Battez les œufs en omelette, salez et poivrez légèrement et ajouter successivement la farine, la levure, le yaourt et l'huile. Bien mélanger au fouet.

3. Ajoutez le fromage râpé et les lardons. Mélangez bien de nouveau. Vous obtenez une mixture de ce type.



4. Remplir les moules à muffins aux 2/3. Cette phase est un peu plus délicate pour moi, étant un peu "control-freak" sur les bords j'ai tendance à vouloir que ce soit parfait, mais vous vous en doutez les remplissages sont toujours un peu foireux, résultat c'est souvent chéri qui s'y colle (et qui pour le coup le fait mieux).
Honey, Harper et Mumble vous présentent la phase de remplissage!

5. 20 minutes au four et voilà tout est prêt, plus qu'à déguster!!



Verdict:

Je trouve ces muffins très moelleux et pas secs donc c'est à chaque fois un régal.

Les seuls points négatifs (ou en tout cas à améliorer) que nous pouvons trouver concernent:
  • L'aspect un peu gras lors de la prise en main (il faut penser à avoir des serviettes dans les parages).
  • La taille de nos moules: nous sommes partis sur un vrai moule à muffins ce qui fait qu'ils sont assez conséquents. Souvent 1 muffin suffit pour être calé,donc à l'avenir il faut vraiment que je teste cela mais avec des mini moules à muffins, ce qui serait certainement plus simple à manger surtout pour un apéro.
  • Concernant l'aspect diététique, j'ai l'impression de manger quelque chose de plus sain que des gâteaux apéros classiques du fait de la simplicité des ingrédients, mais dans les faits je ne suis pas sure que cela soit moins calorique :-)
Enfin, malgré tout l'aspect plaisir reste prédominant ce qui reste finalement le but principal, partager un moment convivial avec ses proches, pas vrai?

Et vous quelles sont préparations apéros préférées? Avez-vous des idées à me proposer?